17
Oct
09

Votre kit « Net facile »

À l’heure où les carottes sont numérisées les unes après les autres et où celui qui connaît le mieux l’humain occidental est un concentré de pixels de 150Go de mémoire vive, bref, où la connaissance humaine et les relations sociales se virtualisent à tout va, quel place pour le pauvre lapin au museau poussiéreux ?

Non, Federico n’est pas un bouseux ! Les lapins ne sont pas en reste face aux avancées technologiques et maîtrisent la toile de l’araignée mieux que les mouches. Parce qu’Internet, c’est un potentiel informatif, culturel  et social (dur à dire) qui cache encore toutes ses possibilités. Plus vulgairement, Internet c’est trop de la balle, quand on en évite bien entendu les pièges et les raccourcis standards de la consommation de masse.

Au-delà des lolcats et des blogs BD (article à venir), Federico est capable de s’intéresser et de comprendre des discours scientifiques* (merci à celui qui l’y a sensibilisé), et donc d’utiliser avec intelligence et recul les outils du net.

*Federico ne se serait jamais cru capable un jour de comprendre un discours de l’université du SI (système d’information) et notamment d’un scientifique du MIT (Massachusetts Institute of Technology) sur les « Enjeux et défis de la civilisation du numérique pour demain ». 53 minutes de conférence d’un orateur et passionné comme on en voudrait comme prof (et qu’on en a eu, quand même).*

Tout ça pour dire : le fil d’Ariane, c’est le kif. On ne sait jamais sur quoi on va tomber, puis on lit, on indexe, on partage (ça s’appelle le web 2.0, vous savez tout ça).

Alors, quels outils pour « le net facile » ? Voici votre kit :

Mozilla Firefox : navigateur web recommandé, qui vous permettra d’y ajouter des modules complémentaires (rapides à installer), notamment…

– … Autopager : permet d’accéder aux autres pages sans avoir à cliquer sur les pages suivantes (1,2,3…) et donc de générer une nouvelle page. Par exemple, sur une recherche Google (ou tout autre moteur de recherche moins oligopolistique), sur Vie de merde, etc.

– … Read it later : permet de sauvegarder une adresse afin de consulter le site ou lire l’article plus tard. Au lieu de l’ajouter dans ses marque-pages où on peut l’oublier et où il prendra de la place (désolé, pas de verbe dans ma phrase). En effet, une fois consulté, soit on supprime le lien de la liste, soit on le marque-page.

Delicious ou Del. icio. us (compte à créer): permet d’avoir ses marque-pages (ou bookmarks) en ligne, donc on peut y accéder de n’importe quel ordinateur. Il est possible de rendre certains de nos bookmarks publics afin de les partager. Pour finir, on peut réaliser une recherche au sein de Del. icio. us, les résultats ont donc un fort potentiel de pertinence puisque se sont ceux qui ont été jugés intéressant par les internautes, puisqu’ils les ont mis dans leurs bookmarks.

Netvibes (compte à créer): est un portail web personnalisable (français !). Il permet de créer son propre portail avec les sites que l’on visite à chaque connections. Il est donc encore plus pratique en page d’accueil (thèmes, couleurs, construction, et même titre de notre page sont personnalisables). Il est possible de créer plusieurs onglets pour bien tout ranger parce que nous sommes des lapins ordonnés. Netvibes permet également (et c’est le plus intéressant) d’avoir une vue d’ensemble sur nos flux RSS (voir juste après).

Flux RSS : permettent de s’abonner à l’actualité d’un site ou d’un blog (petit carré orange avec des « flux » blancs). Avec Netvibes, une petite fenêtre pour chaque flux nous permet de voir en un seul coup d’œil si un nouveau post à été publié sans avoir à nous rendre systématiquement sur chaque site. Il est également possible de consulter ces billets sur place (attention, pas possible pour quelques sites, notamment Livres Hebdo qui fait planter Firefox, et ce qui le rend tout désolé… z’avez qu’à essayer)

Digsby (application à télécharger, puis à installer, existe également Meebo, mais Federico n’a pas essayé) : permet de savoir si l’on a des nouveaux messages sans avoir à visiter toutes nos boîtes mails les unes après les autres. Cela est également possible sur Netvibes. Attention, Voilà mail ne le permet pas car il n’est pas configuré pour… (et ça embête bien Federico)

Avec tout ça, Federico espère que vous surferez mieux sur le net et vous permettra de tisser une super toile !

Page d'accueil Netvibes

Page d'accueil Netvibes (cliquer pour agrandir)

Pour toutes questions et commentaires (pas vos angoisses ni vos cauchemars), si vous avez des difficultés à installer, comprendre, gérer tout ça, Federico est là pour vous ! Mais de toute façon, vous êtes déjà des geeks invétérés et savez vous débrouiller !

Publicités

1 Response to “Votre kit « Net facile »”


  1. 25 octobre 2009 à 21 h 22 mi

    Que de souvenirs ! Surtout la petite phrase de fin avec les cauchemars… Je vais mettre ce blog dans mon « blogroll », en tant que geek professionnelle.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


pause carotte
Pause carotte

%d blogueurs aiment cette page :