03
Oct
09

Les mains rouges

Un livre de Jens Christian Grondahl (Danemark)

noté 3 sur 4

les mains rouges

Dans un premier temps, regardons la couverture : c’est elle qui a attiré le regard de Federico et l’a incité à lire cet ouvrage.

Pour ce qui est du récit, inutile de s’attarder : la quasi totalité de la trame est résumée en quatrième de couverture. Si vous voulez savoir de quoi ça parle, allez chez votre libraire ! Lire le livre en sachant presque tout ce qui va survenir ne change pas le plaisir provoqué. En effet, la grande et la petite histoire s’entrechoquent et ce sont finalement les étincelles que cela provoque chez les deux protagonistes qui sont les plus intéressante. Ce sont les émotions générées par les événements qui ont captivé notre ami lapin. Il a beaucoup aimé cette histoire qui voit la rencontre entre deux jeunes gens pas forcément rebelles qui errent dans la société sans parvenir à y trouver leur place. La rencontre est brève, laisse de multiples questions en suspend. Quand ils se retrouvent des années plus tard, ils pensent avoir creusé leur petit trou dans le monde des adultes et des rues pavillonnaires pour cadre. Mais il est temps de répondre aux questions soulevées vingt ans auparavant et cela va bouleverser leur existence.

Voici un très beau livre où s’entrechoquent la petite et la grande histoire et qui traite de la culpabilité et du remords. L’auteur ne juge jamais ses personnages et nous les présente dans toute leur fragilité. Malgré sa quasi perfection, Federico s’est senti très proche d’eux et a été passionné par ce roman. Ça vaut bien trois carottes.

Jens Christian Grondahl, trad. Alain Gnaedig, Les mains rouges, Gallimard, 2009, 204 p.

14,90€

Publicités

0 Responses to “Les mains rouges”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


pause carotte
Pause carotte

%d blogueurs aiment cette page :